Novembre 1918 : Disparition du Wasserturmallee

La romantique allée du Château-d’Eau de Colmar a été rebaptisée en 1918 : Boulevard Joffre, un militaire qui n’a rien à voir avec l’histoire de la ville.

Dès l’arrivée de l’armée d’occupation française, les noms des rues du Land Elsaß-Lothringen sont francisés. Dans le meilleur des cas, le nom historique des rues anciennes est traduit en français. Dans le pire des cas, certaines rues se voient affublées de noms de militaires responsables de la mort ou des mutilations de nombreux habitants.

Pour mémoire, les trois-quarts des Feldgrauen Alsaciens-Lorrains, soit 37.500 hommes ont été tués sur le front Ouest.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :