À propos des soldats d’Alsace-Moselle

Ce site contient principalement les courriers de deux cousins Ludwig Schneider & Alfred Rüpert, militaires dans l’armée impériale adressés à la famille Schneider. Leurs nombreux courriers, ainsi que des cartes postales concernant la guerre de 1914/18 on été précieusement conservés par Henriette Schneider.  L’album a été retrouvé dans son intégralité dans une brocante. Ludwig et Alfred ont cessé d’écrire au cours de la guerre.

Ce site rend hommage à tous les soldats alsaciens-mosellans ayant défendu leur Heimat, leur patrie durant la guerre de 1914/18. 

De nombreux récits et expositions font débuter les conflits franco-germaniques par la guerre de 1870 qui se serait conclue par « l’annexion » de l’Alsace-Lorraine, dont les habitants auraient vécu un enfer sous la botte allemande. Les Alsaciens-Lorrains bénéficiaient du meilleur régime social au monde.

En 1871, la France a cédé en toute propriété et pour l’éternité l’Alsace-Lorraine à l’Empire germanique.

Durant la guerre de 1914/18, 380.000 Alsaciens-Lorrains ont servi avec fidélité leur patrie : l’Allemagne.

Environs 18.000 Alsaciens et Lorrains se sont engagés dans l’armée française [1]. Au début de la guerre, de nombreux Alsaciens-Lorrains incarcérés à cause de leur nationalité allemande ont dû choisir : croupir en prison ou s’engager dans l’armée française.

Depuis 1918, nos soldats qui ont défendu leur patrie alsacienne-lorraine ont été méprisé, les inscriptions des monuments aux morts devaient obligatoirement être rédigées en français. Tous les prénoms de nos anciens ont été francisés dans les registres d’État-civil.

Les quelques milliers d’Alsaciens-Lorrains morts pour la France sont les seuls à être honorés tous les onze novembre. Les autres doivent être oubliés.

 Il semblait que les rancœurs soient apaisées 100 ans après l’Armistice. Il n’en est rien. Le « Souvenir français », avec la complicité de certains enseignants manipulent les élèves en en leur racontant une Histoire partisane et mensongère. Les enfants du village de mon grand-père et de ses copains, qui ont servi dans l’armée impériale, sont déguisés en Poilus, leurs prétendus ancêtres.

[1] Annuaire de la Fédération des Engagés volontaires Alsaciens & Lorrains

Publicités

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑