L’Alsace de 1871 à 1920

Jusqu’à la cession de l’Alsace à l’Empire par la France en 1871, les Alsaciens étaient considérés par les Français comme les Allemands de France. Quand les Alsaciens sont redevenus officiellement allemands, ils ont été considérés en France comme des Français annexés.

Il est à noter que la frontière entre la France et l’Allemagne a été déplacée sur le Rhin en 1790. En dehors des villages welches des vallées vosgiennes, (Breitenau, Lapoutroie, Orbey), rares étaient les Alsaciens francophones. Lors de la création de l’état-civil en 1793, on les a affublé de prénoms français mais ils signaient les registres de leurs prénoms ancestraux allemands.

Lors du congrès de Wien/Vienne en 1815, il était question de restituer l’Alsace à l’Allemagne.

Toute une propagande est mise en place sur les sentiments des Alsaciens, ils détesteraient les Allemands. Pourtant les relevés de mariages dans les registres d’état-civil indiquent le contraire. À Strasbourg en 1815, on dénombrait près de 24% de mariages avec des Allemands, en 1860, plus de 15% et près de 20% durant toute la période du Reichsland.  A cause de la langue, les unions avec des Welches ou des Français étaient rares.

19 juillet 1870 : Napoléon III déclare la guerre au royaume de Prusse

2 septembre 1870 : Napoléon III capitule à Sedan

18 janvier 1871 : Proclamation de l’Empire allemand au château de Versailles

1er mars 1871 : CESSION DÉFINITIVE DE L’ALSACE ET DE LA MOSELLE
Vote des députés français à Bordeaux. La France approuve et vote à 83,6% de voix « La cession définitive en toute propriété et en toute souveraineté au Reich allemand de l’Alsace et de la Moselle » Les députés alsaciens et mosellans protestent. Parler d’annexion sous-entend que les agresseurs sont les Allemands et que la France a subi une injustice.

10 mai 1871 : Signature du Traité de de paix à Frankfurt / Francfort

La signature du traité vue par la France (Le Miroir)
10 août 1871 : FONDATION DU REICHSLAND ELSAß-LOTHRINGEN
L’Alsace-Lorraine est dirigée par président supérieur (Eduard von Moeller) représentant l’Empereur. Cette nouvelle est accueillie avec joie dans les cités protestantes de l’Alsace du nord annexées par la France en 1793.
6 septembre 1871 : Loi du 6.9.1871 : Cession définitive par la France, de l’Alsace au Reich
« Les provinces d’Alsace & de Lorraine cédées par la France par les préliminaires de paix du 26 février 1871, dans les limites fixées par le traité de paix du 10 mai 1871, sont à jamais réunies à l’Empire d’Allemagne »

A SUIVRE

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :