1918 : Straßburg, réception des troupes françaises

L'accueil des Poilus n'avait rien de spontané, organisé par un comité de réception dirigé par le germanophobe Fritz Kieffer.  En 1918, certains Alsaciens savaient déjà retourner leur gilet. De nombreuses strasbourgeoises ne possédaient aucune tenue alsacienne. Elles sont allées dans les villages pour essayer de se faire prêter robes et coiffes. La plupart des paysannes... Lire la Suite →

Publicités

1918 : Mensonge d’État

D’après la propagande française, durant la guerre de 1914/18, tous les Alsaciens-Lorrains ont été envoyés sur le front russe à cause des risques de désertions. Cette phrase sous-entend : Les Allemands n’avaient aucune confiance envers les Alsaciens-Lorrains. Les Alsaciens-Lorrains se sont toujours sentis français et détestaient les Allemands. Et surtout : les Français et les Alsaciens-Lorrains ne... Lire la Suite →

S.M.S. Straßburg

En 1910 débute de la construction du croiseur léger : S.M.S Straßburg à Wilhelmshaven (Seiner Majestät Schiff Straßburg). Le navire est armé d'une batterie principale de douze canons de 105 mm. Sa vitesse maximale est de 27,5 nœuds, soit 51 km/heure. Il est mis à l’eau en 1913 et intègre la « Hochseeflotte. Durant la guerre de 1914/18 il... Lire la Suite →

Les 10 commandements du Poilu

  Joffre, seul, tu adoreras, Et respecteras parfaitement. Ta Marraine tu aimeras, Et Rosalie également. A l'Amour, tu penseras, Et permission seulement. Du Courage,tu montreras, Jour et nuit, tout simplement. Toujours Gai, tu seras, Afin de vivre longuement. Du Pinard, tu boiras, Et de la Gnole, modérément. A la bouche, tu auras, Ta Bouffande constamment.... Lire la Suite →

8/12/1918 : Karl der Große, empereur gaulois

Occupation d’Aachen / Aix-la-Chapelle par l’armée française. Devant la cathédrale qui abrite le tombeau de Karl der Grosse, le général Degoutte fait un discours : Soldats, II y a onze cents ans que Charlemagne, empereur gaulois, qui avait porté victorieusement les armes franques, fit d' Aix-la-Chapelle la capitale des Marches militaires destinées à endiguer l'invasion sans... Lire la Suite →

1918 : Devenir français ?

Cent ans après la fin de la guerre de 1914/18, les langues se délient enfin. En 1870, tout comme en 1918, moins de 10 % des Alsaciens-Lorrains étaient francophones. L'occupation militaire française et le changement de régime était traumatisants pour une bonne partie de la population, qui deviendra autonomiste. Durant la période 1871/1918 et même... Lire la Suite →

1919 : La joie des retrouvailles de nos Feldgrauen ?

La propagande raconte dans les journaux français que les Alsaciens étaient heureux de devenir français en 1918. Curieusement sur les cartes postales et les photos éditées dans la presse nationale, on ne voit pratiquement que des officiels et des Poilus. De retour dans leurs foyers, les Alsaciens, anciens Feldgrauen boudaient ces manifestations patriotiques. Les jeunes... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑