1914/18 : Feldgrauen de Mittelbergheim morts au combat

La commune de Mittelbergheim a bravé les ordres du Gouvernement en gravant dans la pierre de son monument aux Morts les prénoms allemands de ses enfants tués à la guerre.  Registres de décès de la commune : 11 Feldgrauen morts au combat HANSMANN Johann – 22 ans -  29/08/1914 - Inf. Reg. 136 – Bei... Lire la Suite →

Publicités

1914/18 : Feldgrauen de Dambach-la-Ville morts au combat

Durant la première Guerre mondiale, trente-deux habitants du village de Dambach en Alsace ont été tués lors des combats contre les Alliés. La moitié des combattants sont morts sur le front français, une dizaine sur le front russe, certains lieux nont pas été identifiés. Ils étaient tous des Feldgrauen et ont servi leur patrie :... Lire la Suite →

1918 : Défilés militaires des Poilus

Pour expliquer/justifier les foules alsaciennes et mosellanes présentes lors des défilés militaires des Poilus, les uns parlent d'amour de la patrie retrouvée, les autres d'éblouissement tricolore. La densité des foules n'a rien à voir avec les sentiments supposés patriotiques des spectateurs, c'est tout simplement de la subjugation ou de la curiosité. Les mêmes photos de... Lire la Suite →

1914/18 : Falsification de l’Histoire

« En novembre 1918, les cimetières d’Alsace ont miraculeusement refleuri sur toutes les tombes. Des drapeaux et des rubans tricolores annonçaient à ceux qui sont morts avant la délivrance que l’Alsace est française et heureuse et libre ». Cette peinture patriotique du cimetière de Zittersheim, oeuvre de Jean-Jacques Waltz (Hansi) est mensongère. Durant la guerre... Lire la Suite →

1914/18 : Écoles françaises en Alsace

Dès la déclaration de guerre, l'armée française a envahi une partie l'Alsace avant d'être repoussée. Durant le conflit, elle occupait une partie du Sungau, et quelques vallées vosgiennes. Dès 1915, une école française a été créée à Thann, les instituteurs étaient des Poilus. Le Service de propagande ainsi que de nombreux photographes ont créé des... Lire la Suite →

Hansi : Distributions de prix de français en Alsace

Après la guerre de 1914/18, sur une idée de Jean-Jacques Waltz, dit Hansi, chaque année, des tournées de distribution de livres sont organisée dans les villages, pour récompenser les enfants alsaciens parlant bien le français. Celle de 1932 a été particulièrement remarquée. Dans des voitures pavoisées de drapeaux tricolores ont pris place : Hansi, Christian Pfister... Lire la Suite →

Expulsion des Alsaciens-Lorrains d’origine allemande

A l'Armistice, il y avait en Alsace-Lorraine environ 240.000 civils allemands. Sur ce nombre, 30.000 retournèrent de leur plein gré dans le Vaterland. Au cours des 44 mois suivants, on a expulsé 78.000 sujets du Reich (dont 48.000 en Moselle).  Parmi ceux qui restaient, 73.000 ont été naturalisés en vertu du traité de Versailles. Il... Lire la Suite →

400 000 Boches faméliques ont envahi l’Alsace (Hansi)

"Il s'abattit sur le pays une horde innombrable d'êtres faméliques, hirsutes, vêtus de vert, chaussés de bottes percées. Leur masse grouillante rappelait les invasions barbares jadis. Il en venait toujours et toujours, des roux, des blonds filasses, des gros, des maigres, des Badois, des Bavarois, mais surtout des Prussiens grossiers et braillards. Presque tous portaient dans... Lire la Suite →

1914/18 : Propagande antigermanique

Dès le début de la guerre, les pires horreurs circulent sur les Allemands qui couperaient les mains des enfants et leur crèveraient les yeux. La presse raconte aussi que les Feldgrauen coupaient la main droite des garçons pour les empêcher de devenir soldats. Il n'y a aucune preuve de ces affirmations. Jean Richepin, l'auteur du... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑