1914/18 : Où ont été tués les Alsaciens-Lorrains de l’armée impériale ?

« Dès le premier jour toutes les classes furent mobilisées en Alsace. Les lycéens furent enlevés du collège, des hommes âgés qui n’avaient jamais porté le fusil, arrachés à leurs familles – et toute cette chair à canon envoyée sur le front russe ». [1]

Cela fait plus d’un siècle que l’on rabâche en Alsace et en France  ce mensonge inventé par Hansi en 1916 et repris par de nombreuses publications. Sans aucune vérification, certains ont rajouté que c’est à cause des risques de désertions. La plus grande partie des Alsaciens-Lorrains ont été tués sur le front Ouest (France et Belgique) : le sujet est tabou. Dans plusieurs publication on peut lire : « Ils ont combattu dans l’armée impériale mais leurs coeurs étaient français ».

L’étude des registres d’état-civil des décès contredit l’affirmation de Hansi. C’est une des sources les plus fiables puisque chaque acte contient en général l’identité du Feldgrau, le nom de ses parents ainsi que leurs origines. À de rares exceptions, sont également indiqués le nom de son régiment la date et le lieu de décès, ainsi que parfois les mentions mort au combat ou en lazaret. Un certain nombre d’actes ne mentionnent que « Feldlazarett » (hôpital de campagne). 

De la mort d’un Feldgrau à son enregistrement à l’état-civil, il se passe en général plusieurs semaines, voire plusieurs années. Certains enterrés sous les bombes ou dans des charniers ont disparu à jamais.

50 000 Alsaciens-Lorrains sont morts à la guerre, 150 000 sont revenus blessés ou mutilés.

L’étude du parcours de 5 000 militaires de Basse-Alsace  contredit l’affirmation de Hansi.

Pour mémoire :

1/08/1914 : Mobilisation générale dans l’Empire allemand.

2/08/1914 : Mobilisation générale en France.

3/08/1914 : L’ALLEMAGNE DÉCLARE LA GUERRE À LA FRANCE

Le 4 août le gouvernement français donne ordre à son armée, d’envahir le Land Elsaß-Lothringen.

L’armée impériale riposte et en toute logique, envoie les régiments alsaciens les plus proches. Dès le 6 août 1914,  les premiers Feldgrauen sont tués sur le front Ouest.

Les Feldgrauen Alsaciens combattent en Lorraine allemande : Dagsburg (Dabo), Dieuze, Lagarde, Saarburg, Vallerysthal, Vergaville… mais aussi en Lorraine française : Badonviller, Ban-de-Sapt, Étival, Flirey, Neufchâteau, Raon-l’Étape…

Après la stabilisation du front, la plupart des régiments alsaciens sont déplacés dans le nord de la France et en Flandre ; on les retrouve à Arras, Cambrais, Lens, Bapaume, Ypres, Zandwoorde.  Ils combattront aussi en Argonne, à Craonne, Douaumont, Verdun…

Une deuxième mobilisation d’Alsaciens-Lorrains a lieu en septembre/octobre 1914. Dès le 15 octobre,  les premiers Feldgrauen sont tués sur le front Est. Ils combattent en Pologne, Roumanie, Russie, Serbie. Les survivants seront renvoyés en France début 1918.

En l’état actuel des recherches qui représentent 10 % des Feldgrauen disparus, il y a trois fois plus d’Alsaciens-Lorrains tués sur le front Ouest que sur le front Est.

14-18 TUES FELDGRAUEN

MARINE IMPÉRIALE

Environ 15 000 Alsaciens-Lorrains ont combattu dans la marine impériale. Le nombre de marins alsaciens semble sous-estimé dans ce tableau : 20 sur 5206. Un seul acte mentionne le nom d’un navire, le Frauenlob. Une vingtaine d’actes parlent de marine, des dizaines d’actes citent sans autre précision des villes portuaires du nord de l’Allemagne. Ces derniers sont classés dans la rubrique Est.

BATAILLE DE SKAGERRAK

Wilhelm Paul Riethmüller, né à Bischweiler, 21 ans, marin sur le  S.M.S. FRAUENLOB est décédé au combat le 1er juin 1916. On dénombre 324 tués

[1] L’histoire d’Alsace racontée aux petits enfants d’Alsace et de France par l’oncle Hansi 1916

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :