1917 : Lettre d’un Poilu

« …J’aime mieux retrouver toute ma famille en bonne santé que de revoir l’Alsace-Lorraine à la France… Assurément il y a des gens qui diront : il faut que la Lorraine redevienne française ; ces gens-là auront ou n’auront pas de membres de leurs familles dans les tranchées risquant leur vie à chaque seconde ; eh bien ! Ces gens-là, ce sont des insensés ou bien des ingrats, car pour un fils ou un père de tué au front, ils prennent en remplacement un bout de terrain qui ne leur serait utile pour rien. Ce pays sera utile au Gouvernement français, et c’est justement ces gens qui n’ont personne au front… »

source : Gazette des Ardennes 12/01/1917

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :