1918 : « Libération » de Mörchingen

Un régime dictatorial est instauré par le colonel français, commandant de la place de Mörchingen / Morhange en Moselle : les habitants n’ont pas le droit d’utiliser leur langue maternelle, sous peine de sanctions. Comment font-ils pour faire leurs courses après la fermeture des commerces ?

29 juillet 1919 : arrêt du colonel :

« Du lever du soleil à 22 heures, il est formellement interdit à tout habitant de Morhange d’employer la langue allemande dans la rue, cafés, magasins et tous autres lieux publics. Des sanctions seront prises contre les délinquants ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :